• Nouveau
Nématodes contre l'otiorhynque

Nématodes contre l'otiorhynque

20.95 € TTC
ECO085

Les plantes sensibles à l’otiorhynque sont notamment les rhododendrons, les ifs, les fuchsias, les azalées, les cyclamens,… L’otiorhynque fait des encoches sur les feuilles mais ces dégâts ne sont pas néfastes pour la plante. Ce sont les larves de l’otiorhynque qui occasionnent les plus gros dégâts à la plante. Ces larves vivent dans le sol et se nourrissent des racines de la plante. Cette dernière se dessèche avant de mourir.

Emballage
Quantité
En cours de réapprovisionnement

  • Service : Un service expérimenté, de qualité à votre écoute Service : Un service expérimenté, de qualité à votre écoute
  • Conseils : Des conseils personnalisés, sérieux et judicieux Conseils : Des conseils personnalisés, sérieux et judicieux
  • Entreprise familiale : Une équipe passionnée, expérimentée et dynamique Entreprise familiale : Une équipe passionnée, expérimentée et dynamique

Luttez contre les dégâts aux racines

Les plantes sensibles à l’otiorhynque sont notamment les rhododendrons, les ifs, les fuchsias, les azalées, les cyclamens,… L’otiorhynque fait des encoches sur les feuilles mais ces dégâts ne sont pas néfastes pour la plante. Ce sont les larves de l’otiorhynque qui occasionnent les plus gros dégâts à la plante. Ces larves vivent dans le sol et se nourrissent des racines de la plante. Cette dernière se dessèche avant de mourir.

Vous pouvez utiliser les nématodes contre le ver blanc et contre les larves de l’otiorhynque et les larves du doryphore (Heterorhabditis bacteriophora) dès que la température du sol est de minimum 12°C.

L'otiorhynque

  • L'otiorhynque noir verdâtre peut mesurer jusqu'à 1 cm et n'est actif que la nuit

  • Les larves courbées, de couleur blanc crème ne mesurent qu' 1 cm, elles possèdent une tête brun orangé et sont dépourvues de pattes

  • L'otiorhynque est actif d'avril-mai jusque début octobre et ses larves de la mi-mars jusque début juin et de la mi-juillet jusque début novembre

  • N'envahit pas uniquement l'if mais aussi les roses, le rhododendron, le laurier cerise, le lilas, le troène, l'hortensia, les vignes et autres plantes à fruits

Aperçu des dégâts

  • Les coléoptères font des entailles ondulées au bord des feuilles et des fleurs : la primevère (Primula) et la plante des savetiers (Bergenia) sont souvent les premières victimes qui trahissent la présence de l'otiorhynque
  • Ce sont des larves qui provoquent les plus gros dégâts : elles dévorent les racines dans le sol, les tubercules et même l'écorce dénudée de tiges ligneuses de sorte que les plantes touchées jaunissent, s'étiolent et meurent
  • Les plantes en pot qui passent l'hiver dans une serre sont particulièrement sensibles et peuvent être touchées plus rapidement qu'en pleine terre

Généralités

  • prédateurs naturels des larves de l'otiorhynque

  • tue que les larves

  • inoffensif pour les plantes

Comment utiliser les nématodes ?

Les nématodes ont une durée de conservation limitée. Au-delà de la date limite de conservation, elles perdent leur efficacité. Utilisez les nématodes le plus vite possible après les avoir reçus. Si vous n’avez pas la possibilité de les utiliser rapidement, conservez-les au frais à une température de 5-8°C (par exemple, dans le réfrigérateur).

Il est préférable d’utiliser les nématodes le matin ou le soir, par temps nuageux ou s’il pleut. Vous devez dissoudre les nématodes dans l’eau comme l’explique le mode d’emploi et les répartir avec un arrosoir sur la surface à traiter. Mélangez régulièrement la solution afin d’éviter un dépôt de nématodes au fond du récipient.

Veillez à ce que la terre soit humide avant l’application des nématodes. Après l’application, le sol doit rester humide au moins deux semaines, mais pas mouillé.

Les nématodes recherchent l’insecte nuisible et pénètrent à l’intérieur. En y sécrétant certaines bactéries, l’insecte nuisible meurt après 2-3 jours. L’insecte nuisible est utilisé comme chambre à couvain et les nématodes se multiplient rapidement pour, après 2-6 semaines, chercher de nouveaux insectes nuisibles et les infecter. Ce processus se poursuit tant qu’il y a suffisamment d’insectes nuisibles (nourriture) pour les nématodes et que la température du sol n’est pas trop froide. Plus vous répandez de nématodes et plus l’efficacité est grande, il n’y a pas de risque de surdosage.

Fiche technique

Nom latin Heterorhabditis bacteriophora
Période d'application mars à octobre
Température du sol minimum 12°C

16 autres produits de la même catégorie: